C'est du piratage...

Méthodes de travail, logiciel et technique d'impression...

Modérateurs : André Labelle, Mario Cloutier

Répondre
frangaut
Club 500
Club 500
Messages : 587
Enregistré le : 01 juin 2008 à 14h57
Localisation : PQ
Contact :

C'est du piratage...

Message par frangaut » 21 oct. 2010 à 16h26

...ou pas?

http://elementsplus.net/

Vos avis svp:
La mienne? Drôlement intéressant si on veut épargner 700$; n'est-ce pas?
François
Nikon D500, Nikon D300S, Nikon V1, Nikkor VR 10-30mm, Nikkor VR 30-110, Nikkor DX 18-70mm, Nikkor 10.5mm fisheye, Sigma 10-20mm EX. HSM, Sigma 150/600mm DG, Nikkor Micro 105mm F2.8 VR, 1 SB80DX, 2 SB800
Traitement des photos avec Adobe Lightroom 6

S.F.
Club 500
Club 500
Messages : 592
Enregistré le : 28 juin 2008 à 9h39
Localisation : Ahuntsic, Montreal
Contact :

Message par S.F. » 21 oct. 2010 à 18h46

Bonsoir,

Difficile de trancher. Je dirais que le score est 1 à 1 :mrgreen:
Voici ce qu'on retrouve (entres autres) dans le contrat de licence du logiciel Photoshop Elements v6
4.2 Modifications. Sauf disposition contraire exposée à l?Article 14.7, vous n'êtes pas autorisé à modifier, adapter ou traduire le Logiciel. Vous n'êtes pas autorisé à effectuer de l'ingénierie inverse, décompiler, désassembler le Logiciel, ni essayer de toute autre façon de découvrir son code source, sauf dans la limite expressément autorisée par la loi applicable, et ce, uniquement à des fins d?interopérabilité du Logiciel.

C'est clair pour moi que si dans l'interface, un menu est caché et qu'il devient accessible suite à l'exécution de quelques lignes de code Java, le produit devient modifié. Et c'est autant clair pour moi qu'il est possible de connaître ce qui est caché dans l'interface (avec quelques autres lignes de codes) et d'en changer les propriétés sans procéder par ingénierie inverse, décompilation, désassemblage ou exploration du code source.
Cette technique est fréquemment utilisée dans les grandes entreprises dans la distribution des produits Adobe afin de retirer des menus et/ou des options (ex. mise à jour en ligne, aide en ligne).

De toute évidence, le concepteur *pourrait* être connu chez Adobe (Adobe certified expert in Photoshop CS). La plus vieille version de son produit annoncé en public date de près de deux ans. Deux facteurs qui me laissent croire qu'Adobe accepte le procédé.

Je ne suis pas un expert de Photoshop CS et Elements, mais je doute que les gains en options ne rammènent Elements au niveau de CS. Ici je pense entre autre au travail sur les couches 8bits et 16bits de l'un versus l'autre.

Peut-être qu'un expert des deux interfaces qui fera l'essai du produit pourra développer davantage.
Serge F.

Répondre